Suivre une formation pour devenir chauffeur de taxi à Paris

Le conducteur d’un taxi est un individu qui est autorisé à garer dans des lieux non privés. Il a la responsabilité de transporter des individus avec ou sans leurs bagages à bord d’une voiture…

Les critères pour devenir chauffeur de taxi à Paris

La Formation taxi à Paris nécessite la préparation d’un document de capacité professionnelle de conducteur. Il faut répondre à cinq éléments : Être âgé d’au moins 21 ans, avoir un permis de conduire B depuis au moins trois ans, avoir passé la formation consacrée à la Prévention et au secours civiques de niveau un, posséder la carte professionnelle de conducteur de taxi qu’il est possible d’avoir après avoir réussi les épreuves à l’examen des différents UV dans n’importe quelle ville de France, valables trois ans et l’UV 4, dans la ville du métier, avoir passé le test obligatoire ainsi que tous les tests médicaux des conducteurs de taxi et surtout l’examen de l’acuité visuelle. La formation professionnelle pour devenir taxi à Paris est ouverte à toute personne qui désire exercer le métier. Durant la formation, les candidats suivront des cours de connaissance en salle avec des exercices sur différents thèmes suivis d’examens blancs. Il y a aussi des cours de topographie avec des cartes et des plans, des livres de cours correspondants, sans oublier les cours de conduite avec une voiture d’examen. Pour en savoir plus sur la formation à suivre pour devenir taxi, cliquez ici.

La formation continue

Aujourd’hui, il est essentiel de suivre une formation continue pour devenir chauffeur de taxi à Paris. Étant donné que la profession progresse au même niveau que la loi dans ce champ de travail, il est obligatoire pour les chauffeurs de taxi de faire cela, dans le but de renouveler leur carte professionnelle. Les chauffeurs de taxi doivent se soumettre à cette réglementation tous les cinq ans et durant 14 heures. Cette réglementation date de juillet 2009. Les 14 heures sont reparties sur deux ou quatre jours. La formation concerne tous les chauffeurs de taxis professionnels, qu’ils soient propriétaires ou salariés. Alors, si on ne l’effectue pas dans les périodes fixées par la loi, c’est une infraction. Enfin, c’est un stage qui consiste en une mise à jour des connaissances essentielles pour la pratique du travail de chauffeur de taxi.

Les conditions de travail des chauffeurs de taxi

Le métier de chauffeur de taxi est basé sur une planification très réglementée. Le chauffeur de taxi n’a pas le droit de conduire plus de 10 heures par jour à Paris. tout comme l’employé, le propriétaire ou le salarié ne doit pas dépasser 10 heures par jour. Ce métier n’est pas facile. Les horaires de travail avec les dimanches, les jours fériés et quelquefois la nuit. Le stress, les embouteillages les clients pressés, sont des situations quotidiennes. Les conditions de travail changent en fonction du statut voulu. Un chauffeur artisan peut être autorisé par la mairie à stationner dans des endroits précis. Une licence est très onéreuse. Le chauffeur qui loue un taxi utilise une voiture qui appartient à une entreprise qui l’autorise à s’arrêter dans des lieux réglementés. C’est un travailleur indépendant. Pour plus de détails et d’infos sur la formation à suivre pour devenir chauffeur de taxi à Pariscliquez ici.