Faillite professionnelle et surendettement personnel

surendettement personnel

Publié le : 21 août 20173 mins de lecture

En faillite personnelle, vos revenus ne suffisent plus pour payer vos créanciers, votre loyer, vos factures du fin de mois ni même plus à vivre correctement au quotidien. Mais votre situation n’est pas perdue, vous pouvez encore faire appel à la commission de surendettement pour monter un dossier de surendettement.

Pourquoi monter un dossier de surendettement ?

Lorsque votre situation financière personnelle est périlleuse, vous pouvez saisir la commission de surendettement laquelle traitera votre dossier et vous proposera des solutions selon votre cas pour améliorer la situation et payer les créanciers. Le montage de ce dossier est une étape importante pour accepter et formaliser votre situation pour mieux trouver des solutions.

Dans le dossier de surendettement, vous devez mentionner les informations sur votre identité (situation professionnelle et personne, sources de revenus, charges, photocopies des documents justificatifs,…). Il est fortement recommandé d’accompagner ces informations d’une lettre explicative de votre situation, son contexte et ce que vous avez déjà tenté de faire pour inverser votre problème.

Le dossier de surendettement est à déposer directement au secrétariat de la commission de surendettement de votre département ou sinon à envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception.

Le traitement d’un dossier de surendettement

Une fois que la commission recevra votre dossier de surendettement, elle va étudier sa recevabilité. S’il est recevable, la commission proposera des mesures de désendettement confirmées et mises en place par le juge de l’exécution. Une lettre recommandée sera par la suite envoyée à la personne et à ses créanciers sur les mesures de désendettement dans les 9 mois suivant l’envoi du dossier.

Dettes exclues du dossier de surendettement

Pour qu’un dossier de surendettement soit recevable, il y a certaines conditions à respecter : le demandeur doit réellement être en situation périlleuse et que son surendettement ne soit pas d’origine professionnelle. Les dettes professionnelles ne sont pas traitées dans cette procédure. Par contre dans le cas où vous avez pris un engagement auprès d’une entreprise en étant actionnaire par exemple, vous pouvez recevoir un crédit de désendettement mais vous devez alors rembourser par mensualités.

Pour les personnes en faillites professionnelles, la solution est de faire un dépôt de bilan rapidement pour éviter d’empirer la situation. Ce dépôt de bilan est à déposer auprès du tribunal compétent selon le type et le secteur d’activité, il pourra donner lieu selon le cas à une procédure de sauvegarde, un redressement judiciaire ou une liquidation.

Plan du site